Le Comité international de bioéthique de l’UNESCO (CIB)

Le CIB est un Comité international de bioéthique au sein de l’UNESCO dont l’objectif est de favoriser la réflexion sur les enjeux éthiques et juridiques et d’encourager l’échange d’idées, des  actions de sensibilisation de l’opinion public et privé par l’éducation.

 

Ce Comité joue un rôle de coopération avec les diverses Organisations internationales et les Comités concernés par les questions relatives à la bioéthique. Le Comité est constitué des Etats membres désignés par le Directeur général. Les Etats membres proposent au CIB des candidats composés de personnalités éminentes, spécialistes dans le domaine des sciences de la vie, juridiques, sociales et humaines, des droits de l’homme et de l’éducation. Les Etats membres, les membres associés à l’UNESCO, les Organisations internationales gouvernementales ou non gouvernementales peuvent participer en qualité d’observateur au CIB. Ce dernier est renouvelé par moitié tous les deux ans. Le mandat des membres du CIB est de quatre ans. Le CIB décide de son programme de travail qui comprend les questions inscrites par le Directeur général ou le Conseil exécutif.

Le Comité Intergouvernemental de bioéthique:

Le Comité de bioéthique tient compte notamment des vues du «Comité intergouvernemental». Ce dernier examine les avis et les recommandations  du CIB et l'informe de son point de vue. Dans cette perspective, l'Algérie a fait preuve d'un intérêt remarquable pour cet événement, ainsi, le Professeur Nabil Nancib, Directeur Général de l'Agence Thématique de Bioéthique et Sciences agroalimentaires a pris part les 5 et 6 septembre 2013, à Paris aux travaux du Comité intergouvernemental de bioéthique.

 

UNESCO   Suivez-nous :       Service de Presse       Forum       Facebook Facebook       Twitter Twitter       Youtube Youtube       Commission Web.