Droits de l’homme

En admettant de définir la notion Droits de l’Homme comme le concept selon lequel tout être humain, par delà ses appartenances ethniques, raciales ou religieuses, possède des droits universels et inaliénables, toute personne a plein droit d’exercer ses droits sans discrimination aucune. Garantis par la constitution algérienne autant que par les traités internationaux auxquels l’Etat a adhéré depuis son indépendance dont la Déclaration universelle des droits de l’homme, les autorités algériennes ne cessent depuis plusieurs années de promouvoir les droits et les libertés fondamentales au sein de la société. Nonobstant la promotion de la liberté d’expression et de la démocratie politique, le Gouvernement encourage également l’éducation aux droits de l’homme au sein de l’école algérienne.

La connaissance des droits et libertés étant, de fait, un outil fondamental afin de garantir le respect des droits de tous.

Dans le droit fil des recommandations de l’Unesco,  dont particulièrement La Recommandation sur l'éducation pour la compréhension, la coopération et la paix internationales et l'éducation relative aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales (1974) et Le Cadre d’action intégré concernant l’éducation pour la paix, les droits de l’homme et la démocratie (1995), la Commission nationale algérienne pour l’Unesco œuvre par le biais de ses  réseaux (écoles associées, chaires Unesco, clubs Unesco…etc.), à promouvoir au sein de la société algérienne les valeurs universelles de paix, de non-discrimination, d’égalité, de justice, de tolérance et de respect de la dignité humaine.

 

UNESCO   Suivez-nous :       Service de Presse       Forum       Facebook Facebook       Twitter Twitter       Youtube Youtube       Commission Web.